Government of the Northwest Territories

Diversité et inclusion

Programme de promotion sociale

Le programme de promotion sociale du GTNO

Le GTNO entend se doter d’une fonction publique compétente qui soit représentative de la population qu’il sert. À cet effet, il a instauré un programme de promotion sociale, qui privilégie le recrutement de candidats appartenant aux groupes désignés, actuellement sous-représentés dans la fonction publique.

Quels sont les groupes désignés par le programme de promotion sociale?

Les groupes désignés par le programme de promotion sociale sont les suivants :

  • Personnes autochtones originaires des TNO;

  • Personnes non autochtones originaires des TNO;

  • Personnes ayant une incapacité résidant auxTNO;

  • Femmes résidant aux TNO.

Les candidats des groupes désignés sont recrutés au mérite. Les trois premiers groupes sont prioritaires dans tous les concours. Les femmes sont aussi prioritaires dans les concours pour un poste de direction ou un emploi non traditionnel.

Personnes autochtones originaires des TNO

Personnes d’ascendance dénée, inuite ou métisse, originaires des TNO, selon leurs frontières actuelles, y compris toute personne autochtone résidente à la naissance conformément à la section 7.1 de la Loi sur les statistiques de l’état civil et toute personne autochtone canadienne ayant vécu plus de la moitié de sa vie aux Territoires du Nord-Ouest.

Personnes non autochtones originaires des TNO

Personnes non autochtones nées aux Territoires du Nord-Ouest ou qui y ont passé plus de la moitié de leur vie.

Personnes ayant une incapacité résidant aux TNO

Personne vivant aux Territoires du Nord-Ouest depuis au moins un an au moment de postuler à un emploi, et qui sont désavantagées en raison d’une incapacité physique, émotionnelle ou mentale ou d’un trouble de l’apprentissage (reconnu par un médecin) qui les empêchent de profiter d’occasions d’emploi, de formations ou de cours de perfectionnement professionnel. Une personne non atteinte d’une telle incapacité ne rencontrerait pas ces problèmes.

Femmes résidant aux TNO

Femmes vivant aux Territoires du Nord-Ouest depuis au moins un an au moment de postuler à un emploi.

Comment indiquer que j’appartiens à un groupe désigné?

Les personnes qui soumettent leur candidature en vue d’obtenir un poste au sein du GTNO doivent indiquer d’emblée leur appartenance à un groupe admissible désigné en vertu du programme de promotion sociale. Si vous postulez en ligne par eRecruit, on vous demandera votre statut en vertu du programme de promotion sociale. Si vous ne postulez pas par eRecruit, veuillez indiquer votre statut dans votre lettre d’accompagnement ou votre curriculum vitæ.

Par exemple, dans votre lettre d’accompagnement, vous pouvez écrire :

Je suis une personne autochtone d’origine ténoise et souhaite bénéficier du traitement prioritaire prévu par le programme de promotion sociale.

Ou bien, sur votre curriculum vitæ :

Programme de promotion sociale : candidat non autochtone d’origine ténoise

Les candidats doivent fournir, sur demande, une attestation de leur statut en vertu du programme de promotion sociale. Il revient aux candidats de fournir des justificatifs. Il peut s’agir d’un des documents suivants :

  • certificat de naissance;

  • certificat médical d’invalidité;

  • photocopie des cartes de traité, de Métis ou de bénéficiaire;

  • affidavit signé ou déclaration solennelle confirmant que le demandeur est de descendance dénée, inuite ou métisse, selon les frontières actuelles des Territoires du Nord-Ouest;

  • preuve de résidence, c’est-à-dire une facture de services publics, un état de compte de prêt hypothécaire, un relevé bancaire, un bulletin de paie, une lettre d’emploi de l’employeur actuel ou d’un ancien employeur ou une lettre d’un conseil scolaire de division ou d’une commission scolaire précisant à quelle école le candidat a étudié, etc.

Ressources

Pour en savoir plus sur le programme de promotion sociale du GTNO, veuillez consulter le document suivant :

  • Section 101 – Dotation et programme de promotion sociale du Manuel des ressources humaines.